USS Ericsson (DD-56/ CG-5) avec US Coast Guard

USS Ericsson (DD-56/ CG-5) avec US Coast Guard


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

USS Ericsson (DD-56/ CG-5) avec US Coast Guard

Cette photo montre le destroyer de classe O'Brien USS Ericsson (DD-56) pendant son temps avec la Garde côtière américaine (1924 à 1932), où elle portait la désignation CG-5.


Patrouille du rhum - Patrouille du rhum

La patrouille du rhum Une opération de garde côtière était des États-Unis visant à interdire les navires de contrebande d'alcool, connus sous le nom de « coureurs de rhum », afin de respecter l'interdiction dans les eaux américaines. Le 18 décembre 1917, le 18e amendement à la Constitution est soumis aux États par le Congrès . Le 16 janvier 19, l'amendement a été réalisé et l'amendement à l'interdiction des alcools , qui interdisait la fabrication, la vente, le transport, l'importation ou l'exportation de boissons enivrantes, est entré en vigueur le 16 janvier 1920.


Une enquête sur les navires américains transférés en Grande-Bretagne en échange de droits de base dans l'hémisphère occidental

Le 2 septembre 1940, en réponse à deux demandes du Premier ministre britannique Winston Churchill en mai et juin de la même année, le Congrès des États-Unis a approuvé un accord négocié par le président Franklin D. Roosevelt pour transférer 50 vieux destroyers pour renforcer les forces d'escorte britanniques. face aux lourdes pertes de destroyers subies par la Royal Navy en raison de Dunkerque et d'autres opérations coûteuses. À la date d'approbation de l'accord, la RN avait perdu 33 destroyers de tous types, la majorité étant des unités modernes et performantes. À la suite de cet accord, les États-Unis ont obtenu des droits de base sur des sites tels qu'Argentia, Terre-Neuve, le Canada, l'île des Bermudes et divers sites des Caraïbes.

À la suite de l'occupation allemande du Danemark le 9 avril 1940, la capacité du gouvernement danois à mener toute sorte de politique étrangère indépendante a été réduite. Cela a été réalisé par l'ambassadeur du Danemark à Washington, M. Kaufmann, qui s'est immédiatement déclaré indépendant du gouvernement danois. Conformément aux souhaits des États-Unis, il a donc pris sur lui de conclure un accord en avril 1941, par lequel les États-Unis ont accepté de défendre le Groenland et l'Islande, gagnant ainsi des bases dans ces endroits pour soutenir les voies de convoi vers la Grande-Bretagne.

Entre le 9 septembre et le 5 décembre 1940, l'USN a transféré 3 destroyers de classe Shaw, 23 Wickes et 18 de classe Clemson à la RN et 4 destroyers de classe Wickes et 2 de classe Clemson à la Marine royale canadienne. Le nouveau HMS Hamilton (ex-USS Kalk) a été endommagé lors d'une collision avec le nouveau HMS Georgetown et par la suite transféré de la RN à la MRC, devenant le NCSM Hamilton. En 1941, dix cotres de 250 pieds des garde-côtes américains ont également été transférés en Grande-Bretagne.

Les destroyers transférés à la RN ont reçu des noms de ville communs à la Grande-Bretagne et aux États-Unis, tout comme le NCSM Annapolis. Les cinq autres navires transférés directement à la MRC ont reçu les noms de rivières canadiennes. Les destroyers en service britannique étaient connus sous le nom de "Town Class" et divisés en groupes "Belmont", "Lewes", "Campbeltown" et "Bath". Les anciens garde-côtes étaient connus sous le nom de classe "Banff" et étaient désignés comme Escort Sloops.

Le groupe Belmont comprenait les navires de la classe Clemson et le groupe Lewes les navires de la classe Shaw. Les navires de la classe Wickes ont été divisés entre le groupe Campbeltown avec 75 tonnes de carburant en plus et donc une plus grande autonomie, et le groupe Bath, comprenant les navires restants sans augmentation de soute.

Au moment du transfert, aucun des navires américains n'avait été modifié pour la guerre anti-sous-marine, et encore moins reçu la "modification d'escorte" appliquée plus tard à un certain nombre de ces navires restant en service USN. Certains navires ont nécessité jusqu'à quatre mois de travaux de triage avant d'être considérés comme aptes à être utilisés par les Britanniques. Les manutentionnaires de la Royal Navy se plaignaient du diamètre tactique excessif des navires et de leur vivacité dans les mers de l'Atlantique Nord en raison de leurs très fines dimensions de coque. Les évaluations ont trouvé la disposition des navires, les logements et les rendez-vous étrangers, mais se sont facilement adaptés. Au cours de leur service avec la RN et la RCN, la plupart de ces navires ont perdu deux ou trois canons SP de 4 ", leur canon anti-aérien obsolète de 3 " et leurs mitrailleuses AA au profit d'armes plus modernes de la RN. L'armement des torpilles a été rapidement réduit de moitié et dans certains cas déplacé vers la ligne centrale. Plus de rangement de grenades sous-marines, des projecteurs de grenades sous-marines K-gun et Y-gun et finalement les mortiers Hedgehog ASW ont été ajoutés. Les mises à niveau des capteurs comprenaient l'ajout d'un radar, d'un équipement de radiogoniométrie à haute fréquence (HF/DF ou « Huff Duff ») et d'un ASDIC amélioré (« sonar » dans le jargon américain).

Bien que certains auteurs aient fait une grande partie de la contribution de ces navires, au point même de prétendre qu'ils « ont sauvé le monde », leur principal avantage était de fournir aux Britanniques et aux Canadiens un grand nombre de plates-formes d'escorte - bien que sans grande capacité technique. - jusqu'à ce que ces nations puissent mettre à flot un nombre suffisant de destroyers modernes et d'escortes plus petites pour les remplacer. Au fur et à mesure que de nouveaux navires sont devenus disponibles, les navires transférés ont été rapidement retirés du service d'escorte et payés ou déplacés vers des rôles auxiliaires tels que le remorquage de cibles d'avions mobiles. Certains ont été transférés à d'autres marines alliées, y compris les marines libres norvégiennes et polonaises, ainsi qu'à la marine soviétique.

Dix des destroyers et trois des cotres transférés ont été perdus, comme détaillé ci-dessous. Un destroyer a subi une perte totale constructive (CTL) à cause des dommages causés par les bombes avant même d'avoir terminé ses travaux de chantier initiaux en Grande-Bretagne et a ensuite été utilisé pour des tests et finalement vendu à la ferraille en 1944. Un autre destroyer a été miné. Sept destroyers et un cotre sont tombés sous les torpilles de sous-marins. En représailles, ces navires transférés ont détruit ou aidé à la destruction de dix sous-marins allemands et d'un sous-marin italien, tandis que deux ont aidé à la capture et au sauvetage d'un autre sous-marin. L'un des dix sous-marins coulés était le U-110, qui a été abordé et attaqué avant qu'il ne puisse couler, entraînant la capture de la machine de codage Enigma, de ses roues de codage et de ses livres de chiffrement.

L'un des destroyers perdus a atteint une renommée unique, le HMS Campbeltown, utilisé comme bombe flottante lors d'une audacieuse attaque de commando au cours de laquelle il a percuté les portes de l'écluse de Normandie à Saint-Nazaire, une ville française de la côte de Gascogne. Le navire a ensuite explosé avec une fusée à retardement pour permettre à l'équipage de s'échapper. L'exploit explosif du Campbeltown a assuré que le cuirassé allemand Tirpitz ne trouverait aucune base de réparation dans l'Atlantique s'il sortait de l'Arctique, diminuant la menace des raiders et faisant du Campbeltown le plus célèbre des destroyers transférés.


Formation et cheminement de carrière

Avant de devenir un Navy Boatswain Mate, vous devez d'abord devenir un US Navy Sailor. Les recrues y parviennent grâce à la réussite de la formation des recrues de la Marine, communément appelée Boot Camp.

Tous les marins assistent au camp d'entraînement au commandement de l'instruction des recrues, Grands Lacs (RTC Great Lakes).

Situé à la base navale des Grands Lacs à North Chicago, Illinois, dans le comté de Lake. Le RTC Great Lakes est communément appelé « le pont arrière de la marine ».

Le Boot Camp dure huit semaines. Au cours de ces huit semaines, la Marine enseigne aux futurs marins, aviateurs et pompiers les compétences de base requises de tous les marins américains.

Navy Manswain’s Mate Technical Class “A” School

Après le Boot Camp, les futurs BM fréquentent la Navy Boatswain Mate “A” School à Great Lakes, Illinois.

Le cours de cinq semaines offre aux marins un enseignement en groupe et une gestion pratique en matière de sécurité générale de base, de quart, de matelotage de pont et d'entretien préventif.

Les BM devraient également poursuivre des qualifications de guerre en fonction de leur lieu d'affectation, telles que ESWS (Enlisted Surface Warfare Specialist) et/ou EAWS (Enlisted Aviation Warfare Specialist).

En outre, la Marine offre une formation en ligne aux BM de la Marine qualifiés via son site Web d'opportunités d'accréditation en ligne, appelé Navy COOL.

Cependant, de nombreux BM ne fréquentent pas l'école BM “A”. Ces personnes sont appelées marins non désignés. Ils sont également appelés matelot PACT (Professional Apprenticeship Career Track).

Ces marins PACT bénéficient du tarif BM par le biais d'une formation en cours d'emploi.

En plus de nombreux marins, certains pompiers et aviateurs rejoignent également la Marine en tant que marins non désignés.

Le programme PACT permet aux marins de choisir une voie spécifique pour restreindre leur choix de carrière navale à un taux d'aviation, d'ingénierie ou de surface. En plus du BM, il existe un certain nombre d'autres tarifs qui sont éligibles pour les marins, les aviateurs et les pompiers du PACT.

Une formation supplémentaire est disponible pour les Matelots de Manœuvre au fur et à mesure que leur carrière dans la Marine progresse.


  • Des canonnières américaines ont tiré lundi des coups de semonce sur trois navires iraniens dans le Golfe
  • Le mouvement était en réponse à ce que les États-Unis ont appelé des «manœuvres à courte portée» de la marine iranienne
  • Après des coups de feu, les navires iraniens se sont "éloignés à une distance de sécurité des navires américains"
  • Lundi, les États-Unis ont accusé la marine iranienne d'"interaction dangereuse et non professionnelle"
  • Une rencontre tendue a eu lieu dans les eaux internationales du golfe Persique le 2 avril
  • Un navire des Gardiens de la Révolution iranienne a coupé la proue de deux navires de l'USCG
  • L'US Navy qualifie l'incident d'"interaction dangereuse et non professionnelle"

Publié: 14:59 BST, 28 avril 2021 | Mise à jour : 28 avril 2021 à 15h45 BST

La Marine a publié une vidéo d'un navire de guerre américain tirant des coups de semonce sur trois bateaux d'attaque rapide iraniens après s'être approchés à moins de 68 mètres de celui-ci lundi soir.

L'engin iranien a ignoré les avertissements radio et les sirènes hurlantes alors qu'il filait vers deux navires, forçant l'un, l'USS Firebolt, à ouvrir le feu.

Firebolt naviguait avec le bateau de patrouille de la Garde côtière américaine Baranoff lors de l'incident.

Cela est arrivé juste un jour après que des bateaux appartenant au Corps des gardiens de la révolution islamique d'Iran aient harcelé les garde-côtes américains dans le même plan d'eau.

La dernière fois qu'un navire de la Marine a tiré des coups de semonce dans le golfe Persique lors d'un incident impliquant l'Iran, c'était en juillet 2017, lorsque l'USS Thunderbolt, un navire jumeau du Firebolt, a tiré pour avertir un navire de la Garde.

Les règlements publiés l'année dernière donnent aux commandants de la Marine le pouvoir de prendre «des mesures défensives légales contre les navires au Moyen-Orient qui se trouvent à moins de 109 mètres de leurs navires de guerre».

L'USS Firebolt a tiré des coups de semonce sur trois navires d'attaque iraniens en approche rapide lundi soir.

Une photo de stock de l'USS Firebolt qui a engagé l'engin iranien.

L'image ci-dessus montre une photo publiée par la marine américaine d'un navire des gardiens de la révolution iranienne coupant devant le navire des garde-côtes américains USCGC Monomoy dans le golfe Persique le 2 avril

Le quartier-maître de 3e classe John McHugh, affecté à la patrouille du navire côtier USS Firebolt, tire avec une mitrailleuse de calibre .50 lors d'un exercice de tir réel dans le golfe d'Oman le 14 janvier

La marine a déclaré que les bateaux iraniens " n'avaient pas tenu dûment compte de la sécurité des autres navires, comme l'exige le droit international, car ils se sont rapprochés des navires de la marine américaine dans les eaux internationales.

'Les vedettes rapides armées de l'IRGCN [Islamic Revolutionary Guard Corps Navy] se sont rapidement approchées du navire côtier de patrouille de la Marine américaine USS Firebolt et du patrouilleur de la Garde côtière américaine USCGC Baranoff à une distance inutilement proche avec une intention inconnue, y compris un point d'approche le plus proche de 68 mètres à la fois navires américains.

«Les équipages américains ont émis plusieurs avertissements via une radio de pont à pont et des haut-parleurs, mais les navires de l'IRGCN ont poursuivi leurs manœuvres à courte portée.

"L'équipage de Firebolt a ensuite tiré des coups de semonce et les navires de l'IRGCN se sont éloignés à une distance de sécurité des navires américains."

La rencontre tendue dans le golfe Persique le 2 avril était le premier incident de ce type depuis environ un an dans un contexte de troubles plus importants dans la région à propos de l'accord nucléaire en lambeaux de Téhéran.

Des images publiées par la marine montraient un navire commandé par les gardiens de la révolution paramilitaires iraniens coupé devant l'USCGC Monomoy, provoquant l'arrêt brutal du navire des garde-côtes avec son moteur fumant le 2 avril.


Contenu

Ericsson a été autorisé en mars 1913 en tant que sixième et dernier navire de la O'Brien classe qui était une version améliorée de la Cassin-classe destroyers autorisés en 1911. La construction du navire a été attribuée à New York Shipbuilding de Camden, New Jersey, qui a posé sa quille le 10 novembre 1913. Un peu plus de neuf mois plus tard, le 22 août 1914, Ericsson a été lancé par le sponsor Mme J. Washington Logue, épouse du membre du Congrès de Pennsylvanie. Le navire a été nommé en l'honneur de John Ericsson, le constructeur du navire de guerre à toute épreuve USS Surveiller pendant la guerre de Sécession, et était le deuxième navire de la marine américaine nommé en l'honneur du Suédois. Tel que construit, le destroyer mesurait 305 pieds 3 pouces (93,04 m) de long, 31 pieds 1 pouce (9,47 m) de travers et tirait 9 pieds 6 pouces (2,90 m). Le navire avait un déplacement standard de 1 090 tonnes longues (1 110 t) et déplaçait 1 171 tonnes longues (1 190 t) à pleine charge. [1] [5]

Ericsson avait deux turbines à vapeur Zoelly qui propulsaient ses deux hélices à vis, et un moteur à vapeur supplémentaire à triple expansion connecté à l'un des arbres d'hélice à des fins de croisière. Quatre chaudières à mazout White-Forster alimentaient les moteurs, qui pouvaient générer 17 000 chevaux-vapeur (13 000 kW), déplaçant le navire jusqu'à 29 nœuds (54 km/h). [2] [1]

Ericsson La batterie principale se composait de quatre canons de 4 pouces (102 mm)/50 Mark 9, [2] [9] [Note 1], chaque canon pesant plus de 6 100 livres (2 800 kg). [9] Les canons ont tiré des projectiles perforants de 33 livres (15 kg) à 2 900 pieds par seconde (880 m/s). À une élévation de 20°, les canons avaient une portée de 15 920 yards (14 560 m). [9]

Ericsson était également équipé de huit tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm). Le Conseil général de la marine des États-Unis avait demandé deux canons anti-aériens pour le O'Briennavires de classe -, ainsi que des dispositions pour la pose d'un maximum de 36 mines flottantes. [1] D'après les sources, il n'est pas clair si ces recommandations ont été suivies pour Ericsson ou l'un des autres navires de la classe.

USS Ericsson a été mis en service dans la marine des États-Unis le 14 août 1915 sous le commandement du lieutenant-commandant W. L. Pryor. D'octobre à décembre 1915, Ericsson a opéré à partir de New York et de Newport, Rhode Island, sur des exercices, en formation et sur la patrouille de neutralité. Avec la flottille de torpilles de la flotte de l'Atlantique, il a navigué le 7 janvier 1916 pour des manœuvres dans les Caraïbes, utilisant Key West et Guantanamo Bay comme bases. Elle est revenue à Newport le 23 mai. [2]

À 05h30 le dimanche 8 octobre 1916, des rapports sans fil sont arrivés d'un sous-marin allemand arrêtant des navires près du bateau-phare Nantucket, au large de l'extrémité est de Long Island. Après un SOS du vapeur britannique West Point a été reçu vers 12h30, le contre-amiral Albert Gleaves a ordonné Ericsson et d'autres destroyers à Newport pour s'occuper des survivants Ericsson était le quatrième des dix-sept destroyers à prendre la route. [10] [Note 2] Les destroyers sont arrivés sur les lieux vers 17h00 lorsque le sous-marin, U-53 sous les ordres de Kapitänleutnant Hans Rose, [Note 3] a tiré sur la proue du cargo Holland-America Line Blommersdijk, lui faisant signe d'arrêter. Peu après, U-53 a arrêté le paquebot britannique Stéphano. [11] Comme Rose l'avait fait avec trois autres navires U-53 avait coulé plus tôt dans la journée, [Note 4] il a donné aux passagers et à l'équipage à bord Blommersdijk et Stéphano suffisamment de temps pour abandonner les navires. [12] Ericsson était l'un des six destroyers embarquant des passagers de Stéphano qui l'a vu couler. [13] [Note 5] Au total, 226 survivants de U-53 Les cinq victimes ont été secourues par la flottille de destroyers. [14] Ericsson a transporté 81—dont 35 femmes et enfants—à Newport, [10] où elle est arrivée à 01:30 le 9 octobre. [13]

Après avoir terminé le reste de 1916 à Newport, Ericsson s'est de nouveau joint à des exercices dans les Caraïbes pendant les trois premiers mois de 1917, puis est retourné à New York et à Newport pour se préparer à un service éloigné. [2]

Après que les États-Unis ont déclaré la guerre à l'Allemagne le 6 avril 1917, entrant dans la Première Guerre mondiale, Ericsson était préparé pour le service outre-mer. [2] Le 7 mai, Ericsson est parti de Boston avec Tucker, Sorbier des oiseleurs, Cassin, Winslow et Jacob Jones pour Queenstown, en Irlande, où ils sont arrivés le 17 mai. [15] Ericsson a commencé à patrouiller dans la zone de guerre et est tombé presque immédiatement sur un sous-marin à la surface bombardant deux voiliers. Elle a ouvert le feu, forçant le sous-marin à descendre et empêchant une nouvelle attaque, puis a récupéré 37 survivants des voiliers. Elle a continué sur le devoir de patrouille et d'escorte et le 28 septembre, la nuit, a aperçu un sous-marin fait surface, sur lequel elle a tiré. Ericsson largué des grenades sous-marines, mais avant qu'elle ne puisse mettre à exécution son plan d'éperonner le sous-marin allemand, elle perdit le contact dans l'obscurité. [2]

Ericsson a continué à naviguer hors de Queenstown en patrouille et en escortant des convois, attaquant à plusieurs reprises des sous-marins, se tenant près des navires endommagés et sauvant les survivants. Après juin 1918, il était basé à Brest, en France, et au cours de cet été, il naviguait généralement à environ 3 milles marins (5,6 km) devant les convois, remorquant en altitude un ballon cerf-volant utilisé pour l'observation. A la fin de la guerre, Ericsson a été révisé à Liverpool, mais est revenu à Brest à temps pour participer le 13 décembre aux honneurs de bienvenue rendus au président Woodrow Wilson, arrivé en France sur le transport George Washington. Le 21 décembre, Ericsson est parti pour les États-Unis, arrivant à New York le 8 janvier 1919. [2]

En mai 1919, Ericsson a navigué vers les Açores pour observer et soutenir la première traversée aérienne historique de l'Atlantique, réalisée par des hydravions de la Marine. Après des exercices le long de la côte est et dans les Caraïbes, il est entré dans le New York Navy Yard pour des réparations et y a été placé en réserve, toujours en service, le 7 août. Il fut désarmé en commission réduite à Philadelphie et à Charleston, en Caroline du Sud, dans les années qui suivirent, et ne prit la mer qu'au cours de l'été 1921, lorsque des exercices et des exercices l'amenèrent à Newport. Elle a été désarmée à Philadelphie le 16 juin 1922. [2]

Le 17 janvier 1920, la prohibition a été instituée par la loi aux États-Unis.Bientôt, la contrebande de boissons alcoolisées le long des côtes des États-Unis s'est généralisée et flagrante. Le département du Trésor a finalement déterminé que les garde-côtes des États-Unis n'avaient tout simplement pas les navires pour constituer une patrouille réussie. Pour faire face au problème, le président Calvin Coolidge a autorisé en 1924 le transfert de la Marine à la Garde côtière de vingt vieux destroyers qui étaient en réserve et hors d'usage. [15] Ericsson a été activé et acquis par la Garde côtière le 7 juin 1924. [2]

Désigné CG-5, Ericsson a été mis en service le 28 mai 1925 et a rejoint la "Rum Patrol" pour aider à faire respecter les lois d'interdiction. Le 11 avril 1926, elle capture le coureur de rhum Atalante. Pendant son temps dans la Garde côtière, Ericsson Les artilleurs ont reçu le trophée USCG Gunnery for Destroyers pour 1925-1926 et 1926-1927. [6] Ericsson a été désarmé au Philadelphia Navy Yard le 30 avril 1930 [6] et est retourné à la marine américaine le 23 mai 1932. [2] Il a été mis au rebut et son matériel récupéré a été vendu le 22 août 1934 conformément au traité naval de Londres. [2]

  1. ^ Les 50 désigne la longueur des canons du pistolet dans ce cas, le pistolet est de 50 calibres, ce qui signifie que le pistolet est 50 fois plus long que son alésage, ou 200 pouces (5,1 m) dans ce cas. Le numéro Mark est la version du canon dans ce cas, la neuvième conception de la marine américaine du canon de 4 pouces/50.
  2. ^ Selon un rapport en Le New York Times le 9 octobre, les autres navires, en plus de Ericsson, étaient le destroyer de la flottille, Melville, et quinze autres destroyers : Aylwin, Balch, Benham, Cassin, Conyngham, Cummings, Cushing, Drayton, Ventilation, Jarvis, McCall, O'Brien, Paulding, Porter, Winslow. Un récit de première main des événements par le quartier-maître du destroyer McDougal, publié le 22 octobre 1916, indique que le navire était également présent.
    Pour le rapport initial, voir : « Newport suscité par le raid du sous-marin » (PDF) . Le New York Times. 9 octobre 1916. p. 2 . Récupéré le 18 mai 2009 .
    Pour le compte de McDougal quartier-maître, voir :
  3. « Un marin américain décrit le sauvetage des victimes du U-53 » (PDF) . Le New York Times. 22 octobre 1916. p. X1. Récupéré le 18 mai 2009 .
  4. ^U-53 avait fait escale à Newport le 7 octobre 1916, la veille des attentats, pour déposer une lettre pour Johann Heinrich von Bernstorff, l'ambassadeur d'Allemagne aux États-Unis, et avait échangé des visites de courtoisie avec les amiraux Albert Gleaves et Austin M. Knight avant de partir .
  5. ^ Les trois autres navires étaient les cargos britanniques West Point et Strathdène et le pétrolier norvégienChristian Knutsen.
  6. ^Benham et McDougal étaient deux des cinq autres spécifiquement identifiés dans les comptes rendus d'actualités contemporains, les deux ayant reçu l'ordre de Rose de s'éloigner afin qu'il puisse finir de couler le navire. Voir:
  7. « Newport ouvre les bras aux survivants du sous-marin » (PDF) . Le New York Times. 10 octobre 1916. p. 2 . Récupéré le 18 mai 2009 .
  1. ^ unebceF Gardiner, p. 122–23.
  2. ^ unebceFghjejkjemmopqrst
  3. Histoire navale et commande du patrimoine. "Ericsson". Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine . Récupéré le 18 mai 2009 .
  4. ^
  5. "Tableau 21 - Navires sur la liste de la Marine le 30 juin 1919". Ensemble de série du Congrès. Bureau d'impression du gouvernement des États-Unis : 762. 1921.
  6. ^
  7. "Ericsson (6104703)". Index des navires de Miramar. Consulté le 18 mai 2009 .
  8. ^ unebceFgh Bauer et Roberts, p. 171.
  9. ^ unebc
  10. "Ericsson : CG-5" (pdf) . Bureau de l'historien, United States Coast Guard . Consulté le 6 août 2015.
  11. ^ uneb
  12. "Tableau 10 - Navires sur la liste de la Marine le 30 juin 1919". Ensemble de série du Congrès. Bureau d'impression du gouvernement des États-Unis : 714. 1921.
  13. ^
  14. "Tableau 16 - Navires sur la liste de la marine le 30 juin 1919". Ensemble de série du Congrès. Bureau d'impression du gouvernement des États-Unis : 749. 1921.
  15. ^ unebc
  16. DiGiulian, Tony (15 août 2008). "États-Unis d'Amérique : 4"/50 (10,2 cm) Marques 7, 8, 9 et 10". Armes navales du monde. Navweaps.com. Récupéré le 22 avril 2009 .
  17. ^ uneb
  18. "Newport réveillé par le raid du sous-marin" (PDF) . Le New York Times. 9 octobre 1916. p. 2 . Récupéré le 18 mai 2009 .
  19. ^ Long, p. 93-94.
  20. ^ Longue, p. 93.
  21. ^ uneb
  22. « Six de nos navires voient le Stephano coulé » (PDF) . Le New York Times. 9 octobre 1916. p. 1 . Récupéré le 18 mai 2009 .
  23. ^
  24. « Newport ouvre les bras aux survivants du sous-marin » (PDF) . Le New York Times. 10 octobre 1916. p. 2 . Récupéré le 18 mai 2009 .
  25. ^ uneb
  26. Histoire navale et commande du patrimoine. "Tucker". DANFS . Récupéré le 18 mai 2009 .

Cet article incorpore du texte du domaine public Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine. L'entrée peut être trouvée ici.


4 raisons pour lesquelles les morveux militaires sont des êtres humains supérieurs

Publié le 29 avril 2020 16:14:05

Il peut être difficile d'être quelqu'un qui est lié à l'armée. De longues heures, des plans de voyage incertains, un déploiement, un bootcamp, l'annulation de tout… Les MRE mais les enfants militaires parviennent en quelque sorte à naviguer beaucoup mieux dans la vie que la plupart des adultes. Ce que j'ai remarqué après avoir passé du temps avec mes propres enfants militaires et leurs amis, c'est que lorsque le caoutchouc rencontre la route, ils vous choqueront toujours par leur résilience et leur maturité, et vraiment leur sang-froid sous pression. Ils ont aussi un peu d'humour à propos de leur vie, ce qui, nous le savons tous, est un élément essentiel pour traverser cette vie. J'aimerais vous présenter cinq enfants militaires, âgés de 6 à 13 ans. Si vous voulez vraiment savoir à quoi ressemble un enfant militaire, nous devrions peut-être demander aux enfants ?

Voici 4 raisons pour lesquelles les marmots militaires sont des êtres humains supérieurs :

Les enfants militaires ont le sens de l'humour.

À 6 ans, Mattis (oui, vous avez bien lu, son homonyme est le général Mattis inébranlable) a une vision plutôt humoristique de la vie d'enfant militaire. Les deux parents de Mattis sont des Marines, son père est actuellement en service. Il est très sérieux au sujet du fait qu'avoir un million de dollars rendrait sa vie d'enfant militaire beaucoup plus facile. Moi aussi, gamin. Après réflexion, il a décidé qu'un câlin était le meilleur moyen de lui faire traverser les moments difficiles et se départit de l'idée qu'il est impossible que ses parents militaires l'aient rendu plus fort. Ami, 11 ans, croit fermement que la meilleure partie d'être un enfant militaire est la carte d'identité militaire que vous obtenez lorsque vous avez 10 ans.

Les enfants militaires Dannika Mattis.

Les enfants militaires trouvent des moyens de s'épanouir dans les moments difficiles.

Dannika, 10 ans, trouve le bon et le mauvais dans la vie militaire. "Je ne veux tout simplement pas me sentir exclue", a-t-elle déclaré. « Mes amis de mon ancienne école parlent de choses qui se passent dans leur vie et je ne me sens plus faire partie du groupe. Cela me rend triste.” D'un autre côté, elle dit: “Chaque fois que je déménage, je me fais de nouveaux amis, donc j'ai beaucoup plus d'amis que les enfants ordinaires.” Ami, 11 ans, a partagé, ” 8220Je suis habitué à ce que les choses soient annulées. Cela signifie généralement que nous allons simplement faire quelque chose de différent. Il pourrait même être plus frais.”

Les enfants militaires pourraient en savoir plus sur le monde que vous.

Brian, 13 ans, est toujours choqué de voir à quel point ses amis ne savent pas. "Vous en apprendrez beaucoup sur les choses qui se passent dans le monde et notre histoire d'une manière différente." Dannika a partagé ce que cette compréhension signifie vraiment. « Les enfants ordinaires ont une vie normale où ils n'ont pas à s'inquiéter que leur mère ou leur père parte en guerre. Nous apprécions davantage nos parents quand ils sont à la maison.”

Les enfants militaires Brian, Ami et Phillip.

Les enfants militaires savent ce dont ils ont besoin.

Et c'est vraiment simple. Phillip, 8 ans, dit : « Je veux juste que les gens prient pour mon père et moi. » Sur la liste de souhaits de Brian ? “Les gens juste pour pouvoir être sympathiques aux enfants des militaires, surtout quand ils ont des parents qui sont partis. Dites-nous simplement que tout ira bien et que nous ne sommes pas seuls, et que vous serez là pour nous.

Ainsi, ce mois de l'enfant militaire, nous pouvons lire sur les soutiens à l'éducation, la thérapie, pourquoi un parent aime son enfant militaire… mais cela vaut la peine de vous asseoir avec votre enfant militaire et de lui demander. Vous pourriez être surpris de leurs réponses.

En savoir plus sur Nous sommes les puissants

Plus de liens que nous aimons

Populaire

Archives de chat en ligne – novembre – décembre 2016

  • Thad W. Kaczkowski (03 janvier 2017 16h39 HNE) : Aujourd'hui, j'ai reçu mes housses de remplacement de Camden, NJ. (USS Guardfish SSN 612) Il y a eu quatre remplacements et ils ont été retournés avec des oblitérations parfaites et ils ont remplacé les timbres. Excellent.
  • Rich Hoffner (02 janvier 2017 16h52 EST) : “Gagnez plus de poids” bien dit par un “cook”. N'oubliez pas qu'à bord de la plupart des coupeurs, les rats moyens sont des « cuisine ouverte » alors profitez-en et gardez à l'esprit que si le budget des coupeurs est affecté, la cuisine sera verrouillée jusqu'à ce qu'elle s'équilibre. C'est dans la cuisine mi-rats à bord d'ARBUTUS que j'ai appris à faire des sandwichs à la banane frite. Calories ? Les glucides? Jamais pensé à eux pendant ces années.
  • Rich Hoffner (02 janvier 2017 16h47 HNE) : Je renvoie TOUS les cachets de la poste mal appliqués. Plusieurs fois, il s'agit de 50 couvertures que j'avais soumises pour le chapitre. J'envoie également mes propres enveloppes non desservies (enveloppes laser de Karl Zurn) car je ne veux pas qu'elles soient faites sur ce que j'appelle des enveloppes de magasin 5 & amp10. Je joins également le formulaire USPS 3533, signé. Vous ne pouvez pas télécharger la version la plus récente (2003 et 2006 sont en ligne) mais elle est disponible dans votre bureau de poste local. C'est maintenant un code-barres.
  • Rich Hoffner (02 janvier 2017 16h39 HNE) : Appelé Camden NJ et Bellmawr NJ (District Customer Services) pour voir qui annule les couvertures et leur demander de le faire de manière à ce que les collectionneurs puissent en profiter. A laissé des messages aux deux endroits, j'espère que quelqu'un écoute.
  • John Young (02 janvier 2017 11 h 30 HNE) : Ma résolution du Nouvel An : prendre plus de poids ou acheter plus de couvertures J'espère en garder une !
  • John Young (01 janv. 2017 4:37am EST): Une bonne année avec une bonne santé à tous mes amis dans l'année à venirPuissiez-vous tous trouver cette couverture manquante au cours de l'année, que ce soit la Garde côtière,
    polaire ou navale.
  • Tom Kean [Membre] (31 décembre 2016 22h32 HNE) : Aux personnes qui occupent cette zone de discussion, une bonne année et une excellente collection en 2017. Qu'il y ait de nombreux retours de navires avec des annulations claires ! Et merci à tous ceux qui m'ont répondu aux appels à l'aide sur ce chat.
  • Tom Kean [Membre] (31 décembre 2016 22h30 HNE) : Elgin (et d'autres) – un jour, il pourrait être intéressant/utile de partager nos processus respectifs pour obtenir des couvertures et des délais, y compris la façon dont nous formulons nos demandes. Par exemple, j'avais l'habitude d'envoyer des couvertures de navire bien avant la date demandée et j'ai obtenu d'excellents retours. Puis, comme les retours ont commencé à diminuer au cours des deux dernières années, j'ai commencé à les envoyer 21 jours, ce qui a un peu aidé mes retours au cours des 6 derniers mois (ou quelque chose du genre). Et ainsi de suite…
  • Mike Meister (31 décembre 2016 20h04 HNE) : J'espère que tout le monde a une année 2017 très heureuse, saine et sûre !
  • esink (31 décembre 2016 14h43 HNE) : Thad/Nice annule sur le blog Schiffspost, mais je n'ai pas essayé de lire l'allemand depuis que j'ai pris l'allemand à l'université il y a 50 ans, me demandant une version anglaise du blog.
  • esink (31 décembre 2016 14h35 HNE) : Tom Kean : Mes couvertures STENNIS doivent avoir été les premières à être arrivées au bureau de poste du navire car j'ai envoyé assez tôt, ce qui signifie qu'elles sont au bas de la pile, vous savez, d'abord et dernier sorti (-:
  • Thad W. Kaczkowski (31 décembre 2016 11h48 HNE) : Correction – USS Washington SSN 787 pictorial est Ma5 25, 2017 à Norfolk, VA et PAS Groton.
  • Thad W. Kaczkowski (31 décembre 2016 11 h 23 HNE) : Jetez un œil à – Google ce blog…. US Navy Schiffspost der blog. Il a l'image de mise hors service pour l'USS Enterprise CVN 65 – Newport News, VA le 3 février 2017 USS Carl Vinson CVN Image du 35e anniversaire Norfolk, VA le 13 mars 2017 USS Washington SSN 787 Image de la Commission – Groton, CT &# 8211 25 mars 2017 et autres. Je regarde ce blog tous les jours.
  • esink (30 décembre 2016 20h38 HNE) : Thad/J'envoie tous les cinq ans au TR pour les cachets d'anniversaire et j'ai toujours obtenu un bon retour…mais pas cette année, encore.
  • Thad W. Kaczkowski (30 décembre 2016 15h45 HNE) : Neal, non, n'a jamais reçu le 30e anniversaire de l'USS TR du navire. Je n'ai reçu aucune couverture de TR, même de mon envoi en masse précédent à la flotte au cours de l'été. Ils ont été mis à l'arrêt, probablement à cause des travaux qui se faisaient dans la cour. ils sont en train de se mettre ensemble. Je n'ai rien reçu de Nimitz ou d'IKE dans mon courrier non plus. Habituellement, les transporteurs sont assez bons.
    Toujours en attente de la séance photo du 30 pour TR de Norfolk.
  • esink (30 décembre 2016 15h38 HNE) : Résumé intéressant pour les événements de la Marine 2016 sur ce site Web : https://news.usni.org/2016/12/28/23030
  • Neal Mills (30 décembre 2016 12h58 HNE) : Thad, avez-vous récupéré vos couvertures de l'USS TR ou celles-ci sont-elles toujours dans le vent également ?
  • Thad W. Kaczkowski (30 décembre 2016 10h15 HNE) : J'ai essayé d'appeler Norfolk PO plusieurs fois à propos de photos de l'USS TR & California à partir d'octobre, mais pas de réponse ni de message vocal que personne ne renvoie. J'ai écrit une lettre à Sharon Gregory, Customer Relations chez Norfolk, alors voyons ce qui se passe.
  • Rich Hoffner (29 décembre 2016 14h40 HNE) : J'avais rendez-vous le 17 janvier 2017 pour LDC d'ALBUQUERQUE. On m'a dit qu'il avait glissé au moins jusqu'au 2 mars 2017 (à Bremerton WA). Aucune photo n'a été prise en compte car la date est fluide et ne peut pas encore être confirmée. DALLAS a laissé entendre qu'il serait désactivé en mars 2017 à Groton.
  • esink (29 décembre 2016 14h14 HNE) : Franc GRATUIT bien traité reçu aujourd'hui de l'USS WASP LHD-1 avec carte d'angle estampée en caoutchouc (unité incluse), cachet de navire et type clair ? (aucune unité incluse) annuler dtd NOV 15, 2016. (Je ne m'attendais jamais à obtenir des retours de cet ARG et en particulier de ce transporteur maintenant retourné aux États-Unis).
  • Don Tjossem (29 décembre 2016 12h17 HNE) : Richard, Merci encore d'avoir produit un merveilleux LOG pour notre plus grand plaisir. Fairwinds sur votre croisière de fin d'année.Don
  • Phil Schreiber 9110 (29 décembre 2016 11 h 59 HNE) : .
  • Phil Schreiber 9110 (29 décembre 2016 11 h 57 HNE) : BMCM JONES : C'EST UNE DEMANDE SPÉCIALE. POURRIEZ-VOUS M'ENVOYER UNE CARTE POSTALE POUR MA COLLECTION DE CROISIÈRES D'ÉTÉ PENDANT QUE VOUS ÊTES EN CROISIÈRE ACTUELLE.
    COURRIER À : PHIL SCHREIBER 123 SO.ADELAIDE-3B, HIGHLAND PARK NJ 08904
    VEUILLEZ APPLIQUER LA MARQUE POSTALE/CACHET DU NAVIRE. MERCI BEAUCOUP & VENTS JUSTES & SUIVANT LA MER.
  • Tom Kean [Membre] (29 décembre 2016 8 h 56 HNE) : Richard Jones – Bonne année et passez un bon moment sur votre croisière ! Merci pour tout votre travail acharné en tant que rédacteur !
  • Tom Kean [Membre] (29 décembre 2016 8 h 51 HNE) : Je suis avec toi Rich. Je suis tellement occupé depuis que j'ai pris ma retraite, je me demande comment j'ai pu avoir le temps de travailler !
  • Tom Kean [Membre] (29 décembre 2016 8h50 HNE) : Elgin – J'ai récupéré mes reprises de Stennis, mais rien de TR.
  • esink (29 décembre 2016 6 h 55 HNE) : JAN eLOG actuel a rapidement analysé l'histoire très intéressante dans le grand numéro, Richard.
  • BMCM JONES 3933 (29 décembre 2016 00h45 HNE): 380 exemplaires du premier eLOG USCS 2017 ont été envoyés ce soir, Cap sur la croisière du Nouvel An vers les Caraïbes orientales vendredi. Encore besoin d'articles pour février (court) et pour mars et avril pour garder les fichiers pleins. Bonne année !
  • esink (28 décembre 2016 23h56 HNE) : Rich, alors lequel se produit en premier ? (Je pensais que le bureau de poste avait démissionné avec le DEACT.)
  • Rich Hoffner (28 décembre 2016 23h12 HNE) : LDC et LDPS ne sont pas les mêmes pour CVN-65.
  • Rich Hoffner (28 décembre 2016 23h11 HNE) : Note intéressante sur le site Web de l'USS Charles F Adams DDG-2. Avis mention de 12 OHP Class FFG’ vers la Pologne. News to me.”SAVE THE ADAMS” mise à jour du projet – 21 décembre 2016Nous avons maintenant une mise à jour du projet de la JHNSA. Voici des extraits d'un message envoyé par le président de la JHNSA, Dan Bean, aux directeurs d'ACVA. L'installation de réparation navale dispose de 12 frégates de la classe Perry qu'elles préparent pour la Pologne, nous avons donc été transférés à l'arrière de la ligne. S'il y a des retards avec le projet Perry Class, nous serons également retardés. “Nous informons le public que le 7 mars 2017 est notre date de cale sèche.Vous pouvez également partager que nous avançons dans les préparatifs de la jetée

J'ai reçu le timbre de Corpus Christi aujourd'hui pour le 100e anniversaire de la station d'aviation des garde-côtes américains. Si vous souhaitez envoyer toutes les couvertures qui ont de mauvaises annulations, nous les échangerons. Vous pouvez également envoyer toutes les couvertures qui n'ont pas reçu d'annulation et nous nous occuperons de tout ici à SFS. Si possible, pourriez-vous me faire savoir quand toutes les couvertures ont été envoyées à SFS. Je m'excuse pour la gêne occasionnée par ce problème.


Carrier Air Wing[modifier | modifier la source]

Une escadre aérienne de transporteurs est la principale organisation de déploiement de l'aéronavale. Il se compose d'avions d'attaque, de chasseurs, d'avions d'alerte rapide et anti-sous-marins et d'hélicoptères maritimes. Fréquemment, l'escadre aérienne du porte-avions se compose non seulement d'avions embarqués sur le porte-avions, mais également d'avions embarqués sur les autres navires du groupe.

  • 2 Escadrons de F13F Tomcats (VF) (24 appareils)
  • 2 Escadrons de F5H Wraiths (VFA) (24 appareils)
  • 1 escadron d'A2F-4 Intruders (VA) (12 appareils plus 4 GF-4)
  • 1 Escadron d'A2F-3Q Prowlers (VAQ) (4 appareils)
  • 1 escadron de SV-2 Vikings (VS) (10 avions plus 2 SV-1Q)
  • 1 escadron de W2F-3 Hawkeyes (VAW) (4 appareils)
  • 1 escadron de HS2S-2 Oceanhawks/HS2S-2H Rescue Hawk (HS) (6 appareils)
  • 2 Escadrons de F2V Shrikes (VFA) (24 appareils)
  • 3 Escadrons de F5H-3/4 Super Wraiths (VFA) (36 appareils)
  • 1 escadron de F5H-4Q Growlers (VAQ) (4 appareils)
  • 1 escadron de SV-2 Vikings (VS) (10 avions plus 2 SV-1Q)
  • 1 escadron de W2F-4 Hawkeyes (VAW) (4 appareils)
  • 1 escadron de HS2S-3 Seahawks (HS) (6 avions plus HS2S-3 Seahawks en escorte)

USS Ericsson (DD-56/ CG-5) avec US Coast Guard - Histoire


Remorqueurs de soutien pour hydravions de classe Vanneau
Déplacement: 1400 tonnes à pleine charge
Dimensions: 187 x 35,5 x 13,5 pieds/57 x 10,8 x 4,1 mètres
Propulsion: Vapeur alternative, 2 chaudières, 1 arbre, 1400 cv, 14 nœuds
Équipage: variable, env. 180
Armure: rien
Armement: 2 3/50 DP
Avion: un hydravion pouvait être hissé à bord

Concept/Programme : Dragueurs de mines de type remorqueur de la Première Guerre mondiale adaptés aux tâches de soutien d'hydravions sans modifications majeures. Il s'agissait d'appels d'offres auxiliaires, destinés principalement à des tâches telles que le remorquage d'hydravions, la logistique, la patrouille et le sauvetage, plutôt que des appels d'offres de maintenance entièrement capables.

Conception/Transformation : Navires de type remorqueur.Il n'y a pas eu de véritable conversion, juste un réaménagement effectué au moment de la mise en service ou du recommissioning. Le pont de travail arrière a été utilisé pour l'entretien du bateau par hydravion et des flèches de levage de récupération/remorquage ont été utilisées pour le levage des hydravions. Les autres installations sont restées inchangées. Ils ont conservé leur capacité de remorqueurs, bien que l'équipement de déminage ait été retiré.

Modifications: Aucune modification connue dans le service des hydravions autre que l'installation de canons AA supplémentaires pendant la Seconde Guerre mondiale. Jusqu'à 4 20 mm AA, plusieurs MG et des racks de grenades sous-marines peuvent avoir été installés.

Classification: La plupart, probablement tous, ont été désignés « dragueur de mines pour service avec avion » le 30 avril 1931. Tous ont été reclassés en tant qu'offres d'hydravions (AVP) le 22 janvier 1936. Ces désignations étaient des modifications de la paperasserie, seuls les navires avaient fonctionné dans des rôles d'hydravion pendant de nombreuses années avant les changements.

Opérationnel: La plupart avaient servi comme dragueurs de mines, nettoyant le barrage de mines de la mer du Nord, pendant la Première Guerre mondiale, mais certains ont servi dans des rôles d'hydravion dès la mise en service. La plupart ont été désarmés dans les années 1920 (beaucoup à Cavite et Pearl Harbor), puis remis en service quelques années plus tard, car des navires de soutien d'hydravions étaient nécessaires. Communément exploité avec les plus gros hydravions avant la Seconde Guerre mondiale. Pourrait hisser des hydravions plus anciens et plus petits à bord, mais ne pouvait pas hisser des hydravions plus récents et plus grands. Avant la Seconde Guerre mondiale, et surtout pendant la guerre, beaucoup d'entre eux opéraient sur des tâches autres que des hydravions sur une base temporaire ou permanente. Les autres tâches comprenaient généralement le remorquage, le sauvetage, le remorqueur cible, le transport et la logistique, l'escorte, la patrouille et le sauvetage.

Départ du Service/Élimination : Tous étaient très usés à la fin de la Seconde Guerre mondiale et ont été jetés immédiatement après la guerre.

Vanneau
AM 1 - AVP 1
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Todd New York. Mis sur cale le 25 octobre 1917, lancé le 14 mars 1918, mis en service le 12 juin 1919.

Initialement exploité comme escorte de convoi, puis comme dragueur de mines, y compris le déminage du barrage de mines de la mer du Nord. Déclassé en réserve le 11 avril 1922. Recommandé le 1er septembre 1932 pour des tâches de soutien aux aéronefs. Redésigné AVP 1 22 janvier 1936. Soutient les hydravions de l'Atlantique au début de la Seconde Guerre mondiale, puis sert principalement à l'entraînement après 1943.

Désarmé le 29 novembre 1945, mis au rebut en 1946. Vendu le 19 août 1946 puis mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Standard SB, New York. Mis sur cale le 26 août 1917, lancé le 18 mai 1918, mis en service le 30 octobre 1918.

A servi initialement comme dragueur de mines, notamment pour nettoyer le barrage de mines de la mer du Nord. Désarmé à la réserve le 6 avril 1922. Recommandé pour les fonctions d'hydravion le 18 décembre 1924. Utilisé dans de nombreux rôles, y compris la patrouille, l'enquête et le remorquage de cibles, en plus du soutien d'hydravions. Redésigné AVP 2 22 janvier 1936.

Bombardé par des avions japonais le 31 décembre 1941 près des Philippines. Se retira en Australie au début de la guerre, puis avança dans le sud-ouest du Pacifique avec les forces d'invasion américaines utilisées comme navire de sauvetage et de transport de carburant à certains moments.

Désarmé à Subic Bay le 12 février 1946, frappé d'élimination en 1946. Transféré de la garde de la Marine pour élimination outre-mer 7/1947. Destin final inconnu, mais probablement vendu et mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Pusey & Jones. Mis sur cale le 27 mai 1918, lancé le 15 septembre 1918, mis en service le 24 avril 1919.

Initialement utilisé comme dragueur de mines, notamment pour nettoyer le barrage de mines de la mer du Nord. Désarmé pour réserver le 3 avril 1922. Recommandé pour les fonctions d'hydravion le 31 octobre 1935 et équipé à Mare Island Navy Yard. Redésigné AVP 3 22 janvier 1936. A servi principalement comme offre d'hydravion, mais a également été employé dans des tâches telles que le sauvetage, le remorquage, l'approvisionnement, l'enquête et la formation.

Relevé à Boston le 11/1945 et jugé au-delà de la réparation économique, désarmé le 23 novembre 1945, mis hors service le 8 janvier 1946. Transféré à la Commission maritime le 19 août 1946, vendu au service marchand sous le nom de Semper Paratus (probablement comme remorqueur de sauvetage) le 21 août 1946. Rebaptisé Cyrénaïque I 1950. Coulé le 10 mars 1951.

L'histoire de DANFS

Construit par Baltimore SB. Mis sur cale le 13 septembre 1917, lancé le 9 mars 1918, mis en service le 17 septembre 1918.

A servi initialement comme dragueur de mines, notamment pour nettoyer le barrage de mines de la mer du Nord. Désarmé en commission réduite à San Pedro après le 1er mars 1920, transféré ultérieurement à plusieurs autres ports en remorque, tout en restant en commission réduite. Désarmé en réserve le 3 avril 1922.

Recommandé pour les devoirs d'hydravion le 8 septembre 1925. Échoué dans un typhon le 26 août 1928 renfloué le 29 août avec des dommages mineurs. Désigné « dragueur de mines en service avec des aéronefs » le 30 avril 1931. Redésigné AVP 4 22 janvier 1936. Tout au long des années 1920 et 1930, le navire a effectué des tâches de soutien général, y compris le remorquage, le sauvetage, le transport, le remorquage de cibles, le soutien d'hydravions, etc.

Était à Pearl Harbor le 7 décembre 1941. A effectué des tâches générales de soutien d'hydravions tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Examiné à Seattle le 11/1945 et jugé au-delà de la réparation économique, désaffecté le 10 décembre 1945, frappé d'élimination le 3 janvier 1946. Vendu au service marchand en tant que hulk le 12 décembre 1946 et a survécu au moins jusqu'en 1950 avant d'être mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Sun SB. Mis sur cale le 8 octobre 1917, lancé le 25 mai 1918, mis en service le 20 août 1918.

Initialement utilisé comme dragueur de mines, notamment pour nettoyer le barrage de mines de la mer du Nord. Modifié pour les devoirs d'hydravion 11/1919. Désigné « dragueur de mines en service avec des aéronefs » le 30 avril 1931. Redésigné AVP 5 22 janvier 1936. A opéré sur des devoirs généraux d'hydravion tout au long de sa carrière.

Désarmé le 25 août 1945, frappé d'élimination le 4 décembre 1945. Transféré à la Commission Maritime et vendu le 19 janvier 1948, puis mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Gas Engine Co. Mis sur cale le 10 novembre 1917, lancé le 15 juin 1918, mis en service le 10 octobre 1918.

A servi initialement comme dragueur de mines, notamment pour nettoyer le barrage de mines de la mer du Nord. Gravement endommagé et presque coulé par les mines 20 avril 1919 réparations temporaires à Scapa Flow et réparations permanentes à Newcastle-on-Tyne. Désarmé pour réserver le 3 mai 1922. Recommandé pour l'hydravion, l'escorte et les devoirs auxiliaires généraux le 17 août 1922 et a exécuté ces devoirs tout au long de sa carrière. Redésigné AVP 6 22 janvier 1936.

Désarmé le 30 novembre 1945, mis au rebut le 19 décembre 1945. Vendu le 11/1946 puis mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Alabama SB. Mis sur cale le 10 décembre 1917, lancé le 4 juillet 1918, mis en service le 31 janvier 1919.

A servi initialement comme dragueur de mines. Désarmé à la réserve le 23 mai 1922. Recommandé le 23 juin 1923. Désigné « dragueur de mines pour service avec des avions » le 30 avril 1931, mais il n'est pas clair si elle a réellement servi dans des rôles d'aviation. Déclassé en réserve le 21 décembre 1933 mais remis en service pour les hydravions le 2 avril 1934. Redésigné AVP 7 22 janvier 1936.

Était sur le chemin de fer maritime à Pearl Harbor le 7 décembre 1941, mais a été relancé à la fin de la journée. A aidé au sauvetage après l'attaque, puis a servi dans des rôles généraux de remorquage, de sauvetage, de transport et de soutien tout au long de la guerre, en particulier dans le remorquage de cibles. Relevé à Boston le 11/1945 et jugé inapte au service, désarmé le 13 décembre 1945, mis hors service le 8 janvier 1946. Transféré à la Maritime Commission pour élimination le 12 octobre 1946. Devenu final inconnu mais probablement vendu et mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Todd, New York. Mis sur cale le 1er novembre 1918, lancé le 19 mars 1919, mis en service le 10 juillet 1919.

Affecté à des tâches d'hydravion immédiatement après l'achèvement, mais a également servi dans des tâches de remorquage, de sauvetage, de transport et de soutien général. Désigné « dragueur de mines en service avec des aéronefs » le 30 avril 1931. Redésigné AVP 8 22 janvier 1936.

Torpillé et coulé par le U-653 au large des Bermudes le 7 juin 1942 alors qu'il cherchait un cargo torpillé.

L'histoire de DANFS

Construit par Philadelphia Navy Yard. Mis sur cale le 15 novembre 1918, lancé le 28 avril 1919, mis en service le 9 octobre 1919.

Affecté à des tâches d'hydravion immédiatement après l'achèvement, mais a également servi dans des tâches de remorquage, de sauvetage, de transport et de soutien général. Redésigné AVP 9 22 janvier 1936.

Désarmé le 18 décembre 1945, frappé d'élimination le 17 avril 1946. Transféré à la Commission maritime pour élimination le 12 octobre 1946, ensuite vendu et mis au rebut.

[Retour au sommet]

Petits appels d'offres d'hydravion de destroyer de classe d'enfant
Déplacement: environ. 1 190 tonnes
Dimensions: 314,5 x 31 x 9,25 pieds/95,9 x 9,5 x 2,8 mètres
Propulsion: Turbines à vapeur, 2 chaudières, 2 arbres, 13 500 shp,

25 nœuds nominaux (certains navires 4 chaudières, 25 000 shp, 30+ nœuds nominaux)
Équipage: variable, env. 180 nominaux
Armure: rien
Armement: 2 simples 4/50 SP ou 3/50 DP, 4 .50 cal MG (plus tard typiquement 7-8 simples 20 mm AA), 2 racks de charge de profondeur
Avion: aucun n'a embarqué

Concept/Programme : Des destroyers obsolètes à "pont affleurant" de l'ère de la Première Guerre mondiale convertis en petits annexes pour hydravions en tant que mesure d'urgence en attendant la disponibilité de navires construits à cet effet. Ces navires étaient considérés comme trop vieux et trop petits pour servir d'escorte de première ligne efficaces. Suite à la mise en service des offres d'hydravions appropriées, ces navires ont été redistribués dans plusieurs rôles différents.

Classer: Ces navires ont été tirés de plusieurs des classes originales "Flush Decker".

Conception/Transformation : La conversion impliquait généralement le retrait des deux chaudières et des entonnoirs avant, l'agrandissement de la superstructure du pont à l'arrière, l'ajout de réservoirs de carburant d'aviation, de pièces de rechange et de stockage d'équipement, etc., et le retrait des tubes lance-torpilles. Les bateaux d'entretien des aéronefs ont été transportés à l'arrière. Deux des canons 4/50 d'origine ont été retirés, ainsi que le 3/23 AA d'origine. Certaines unités ont conservé les deux autres canons 4/50, tandis que d'autres les ont remplacés par des canons 3/50 DP. Il n'y avait pas d'installations pour hisser les hydravions à bord pour l'entretien.

Variantes : Ces navires étaient d'origines diverses et les conversions étaient effectuées à la hâte, il y avait donc de nombreuses variantes, à la fois majeures et mineures. Dans au moins une unité, les quatre chaudières d'origine ont été conservées. La pile AA légère était très variable.

Modifications: Aucune modification en service en tant qu'offre d'hydravions, mais d'importantes modifications lors du transfert à d'autres rôles.

Classification: Initialement classé comme petit hydravion (AVP), mais remplacé par un destroyer-hydravion (AVD) le 2 août 1920. Ce changement reflétait le fait que les navires devaient entreprendre des activités de patrouille et d'escorte en plus des tâches de soutien des hydravions.

Opérationnel: Au début de la guerre, ces navires opéraient dans tout le Pacifique, établissant, soutenant et évacuant des bases avancées au besoin. Plus tard dans la guerre, ils opéraient fréquemment avec des annexes d'hydravions (AV) plus grandes et, dans ces cas, servaient souvent de navires utilitaires, de patrouille et de sauvetage et établissaient des bases avancées temporaires.

Départ du Service/Élimination : À partir de 1943, ces navires ont été remplacés en tant qu'offres d'hydravions et ont commencé à remplir d'autres rôles, notamment l'escorte de convois, l'ASW offensive, la patrouille locale, la garde d'avion et le soutien au shakedown pour les porte-avions d'escorte, la formation, etc. Les navires ont été rééquipés pour leurs nouveaux rôles, mais aucune reconversion majeure n'a été entreprise. La plupart ont été reclassés comme destroyers (DD) en 1943. Plusieurs ont été à nouveau reclassés et convertis en transports à grande vitesse (APD) en 1944, soutenant les opérations amphibies. Les APD sont revenus à des rôles auxiliaires à la fin de la guerre et la plupart ont été de nouveau reclassés en destroyers en 1945. Tous furent rapidement désarmés à la fin des hostilités et vendus à la casse en moins d'un an.

L'histoire de DANFS

Construit par New York SB. Mis sur cale le 19 mars 1919, lancé le 15 septembre 1920, mis en service le 22 octobre 1920.

Redésigné AVP 14 1er juillet 1938 converti au Philadelphia Navy Yard 1938-39. Désignation changée en AVD 1 2 août 1940. Conversion en APD annulée le 5/1944.

A servi de navire-école après le 9/44. Désarmé le 10 décembre 1945, mis au rebut le 3 janvier 1946. Vendu le 5/1946 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]
Williamson
DD 244 - AVP 15 - AVD 2 - DD 244
Photos : [ Williamson comme offre d'hydravion].

L'histoire de DANFS

Construit par New York SB. Mis sur cale le 27 mars 1919, lancé le 16 octobre 1919, mis en service le 29 octobre 1920.

Redésigné AVP 15 1er juillet 1938 converti au Philadelphia Navy Yard 1938-39. Désignation changée en AVD 2, 2 août 1940.

A servi de garde d'avion et de navire d'escorte d'essai à partir du 1/1943. Redésigné DD 244 1er décembre 1943. Au cours du 5/1944, le navire a été équipé pour le ravitaillement en cours des cuirassés et des hydravions de croisière afin d'augmenter l'endurance de fonctionnement des avions de repérage des coups de feu. Déployé dans ce rôle du 5/1944 au 8/1944, puis repris les fonctions de garde d'avion et d'escorte pour le reste de la guerre.

Désarmé le 8 novembre 1945, mis au rebut le 19 décembre 1945. Vendu le 17 octobre 1946 et mis au rebut à Philadelphie en 1948.

[Retour au sommet]
George E. Badger
DD 196 - AVP 16 - AVD 3 - DD 196 - APD 33 - DD 196
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Newport News. Mis sur cale le 24 septembre 1918, lancé le 6 mars 1920, achevé le 28 juillet 1920.

Désarmé à la réserve le 11 août 1922. Réactivé et servi avec la Garde côtière américaine du 10/1930 au 21 mai 1934 pour le devoir d'interdiction, puis retourné à la réserve. Redésigné AVP 16 1er octobre 1939 converti au Philadelphia Navy Yard et remis en service le 8 janvier 1940. Désignation changée en AVD 3 2 août 1940.

Réaménagé en destroyer au Norfolk Navy Yard et a servi d'escorte de convoi et de navire offensif ASW à partir du 1/1943. Redésigné DD 196 4 novembre 1943. Redésigné APD 33 14 mai 1944 converti à Charleston Navy Yard. Redésigné DD 196 20 juillet 1945 probablement pas réaménagé pour des rôles de destroyer.

Désarmé le 3 octobre 1945, mis au rebut le 24 octobre 1945. Vendu et mis au rebut le 6/1946.

[Retour au sommet]
Clemson
DD 186 - AVP 17 - AVD 4 - DD 186 - APD 31 - DD 186
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Newport News. Mis sur cale le 11 mai 1918, lancé le 5 septembre 1918, mis en service le 29 décembre 1929.

Déclassé en réserve le 30 juin 1922. Redésigné AVP 17 16 novembre 1939 converti (probablement au Philadelphia Navy Yard) et remis en service le 12 juillet 1940. Désignation changée en AVD 4 2 août 1920.

Réaménagé en destroyer pour le service ASW 2/1943 redésigné DD 186 1er décembre 1943. Redésigné APD 31 1er mai 1944 converti à Charleston Navy Yard. Redésigné DD 186 17 juillet 1945 et partiellement réaménagé en destroyer mais désarmé le 12 octobre 1945. Frappé pour élimination le 24 octobre 1945. Vendu le 21 novembre 1946 et par la suite mis au rebut.

[Retour au sommet]
Goldsborough
DD 188 - AVP 18 - AVD 5 - DD 188 - APD 32 - DD 188
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Newport News. Mis sur cale le 8 juin 1918, lancé le 20 novembre 1918, achevé le 26 janvier 1920.

Déclassé en réserve le 14 juillet 1922. Redésigné AVP 18 15 novembre 1939 converti à New York Navy Yard et remis en service le 1 juillet 1940. Désignation changée en AVD 5 2 août 1920. Redésigné DD 188 le 1er décembre 1943 et a servi dans des groupes offensifs ASW. Redésigné APD 32 7 mars 1944 converti à Charleston Navy Yard. Redésigné DD 188 10 juillet 1945 non réaménagé pour les fonctions de destroyer. Désarmé le 11 octobre 1945, mis au rebut le 24 octobre 1945. Vendu le 21 novembre 1946 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]
Hulbert
DD 342 - AVP 19 - AVD 6 - DD 342
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Norfolk Navy Yard. Mis sur cale le 18 novembre 1918, lancé le 28 juin 1919, mis en service le 27 octobre 1920.

Déclassé en réserve le 17 octobre 1934. Redésigné AVP 19 11/1939 converti au New York Navy Yard et remis en service le 14 juin 1940. Désignation changée en AVD 6 2 août 1920.

Redésigné DD 342 Le 1er décembre 1943, il a servi principalement dans des rôles de garde d'avion et d'escorte d'essai. Désarmé le 2 novembre 1945, mis au rebut le 28 novembre 1945. Vendu le 10/1946 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]
William B. Preston
DD 344 - AVP 20 - AVD 7
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Norfolk Navy Yard. Mis sur cale le 18 novembre 1918, lancé le 9 août 1919, mis en service le 23 août 1920. Désarmé en réserve le 15 octobre 1934. Redésigné AVP 20 19 novembre 1939 converti à New York Navy Yard et remis en service le 14 juin 1940. Désignation changée en AVD 7 2 août 1920.

Conversion à l'APD annulée le 5/1944. A servi de garde d'avion et de navire d'escorte d'essais du 11/1944 à la fin de la guerre. Désarmé le 6 décembre 1945, mis au rebut le 3 janvier 1946. Vendu le 6 novembre 1946 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]
Belknap
DD 251 - AVD 8 - DD 251 - APD 251
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Bethléem Quincy. Mis sur cale le 3 septembre 1918, lancé le 14 janvier 1919, mis en service le 28 avril 1919. Désarmé en réserve le 28 juin 1922. Redésigné AVD 8 2 août 1940 converti (probablement au Philadelphia Navy Yard) et remis en service le 22 novembre 1940.

A servi comme garde d'avion et navire d'escorte d'essai 1943-44. Redésigné DD 251 14 novembre 1943. Redésigné APD 34 22 juin 1944 et converti. Frappé par Kamikaze au large d'Okinawa le 11 janvier 1945, causant de graves dommages et paralysant le navire. Remorqué au port pour des réparations temporaires, puis renvoyé aux États-Unis pour déclassement, car les dommages ont été jugés ne méritant pas d'être réparés. Désarmé le 4 août 1945, mis au rebut le 13 août 1945. Vendu le 30 novembre 1945 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]
Osmond Ingram
ex-Ingram
DD 255 - AVD 9 - DD 255 - APD 35
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Bethléem Quincy. Mis sur cale le 15 octobre 1918, lancé le 28 février 1919, mis en service le 28 juin 1919. Rebaptisé le 11 novembre 1919.

Déclassé en réserve le 24 juin 1922. Redésigné AVD 9 2 août 1940 converti (probablement au Philadelphia Navy Yard) et remis en service le 22 novembre 1940. A servi d'escorte ASW dans l'Atlantique après le 6/1942.

Redésigné JJ 255 14 novembre 1943. Redésigné APD 35 22 juin 1944 et converti au Charleston Navy Yard. A soutenu les opérations amphibies en Méditerranée, puis a servi d'escorte dans l'Atlantique et plus tard dans le Pacifique.

Désarmé le 8 janvier 1946, mis au rebut le 21 janvier 1946. Vendu le 17 juin puis mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Bethléem Squantum.Mis sur cale le 3 juin 1918, lancé le 7 décembre 1919, mis en service le 5 juin 1919.

Désarmé en réserve le 17 juillet 1922. Remis en service "en ordinaire" le 25 juin 1940 pour transfert à Bethlehem San Francisco pour conversion. Redésigné AVD 10 2 août 1940 remis en service le 2 janvier 1941.

A servi de garde d'avion et de navire d'escorte d'essai de 12/1943 à la fin de la guerre, à l'exception d'un déploiement de combat 5/1944-12/1944. Désarmé le 5 décembre 1945, mis au rebut en 1946. Vendu le 23 mai 1946 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]
Thornton
DD 270 - AVD 11
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par Bethléem Squantum. Mis sur cale le 3 juin 1918, lancé le 22 mars 1919, mis en service le 15 juillet 1919.

Déclassé en réserve le 24 mai 1940. Recommandé "en ordinaire" le 24 juin 1940 pour transfert à Bethlehem San Francisco pour conversion. Redésigné AVD 11 2 août 1940 remis en service le 5 mars 1941. En collision majeure avec les pétroliers Ashtabula et Escalante au large d'Okinawa le 5 avril 1945. A subi de très graves dommages, inspecté le 14 avril 1945 et recommandé pour un déclassement immédiat. Échoué et désarmé le 2 mai 1945 dépouillé de toutes les parties utilisables, frappé le 13 août 1945 et abandonné. Hulk a déclaré être la propriété des îles Ryukyu 7/1957.

L'histoire de DANFS

Construit par Bethléem Squantum. Mis sur cale le 27 décembre 1918, lancé le 29 mai 1919, mis en service le 3 septembre 1919.

Désarmé en réserve le 26 mai 1922. Remis en service "en ordinaire" le 28 juin 1940 pour transfert au chantier naval (probablement Bethlehem San Francisco) pour conversion. Redésigné AVD 12 2 août 1940 remis en service le 25 mars 1941. Ce navire a conservé toutes ses chaudières et cheminées après sa conversion.

A servi de garde d'avion et de navire d'escorte d'essai à partir du 4/1944, mais déployé pour soutenir les opérations amphibies le 2/1945. Désarmé le 15 octobre 1945, mis au rebut le 1er novembre 1945. Vendu le 29 janvier 1946 puis vendu.

[Retour au sommet]
Greene
DD 266 - AVD 13 - DD 266 - APD 36
Photos : [ Greene comme AVD 13].

L'histoire de DANFS

Construit par Bethléem Squantum. Mis sur cale le 3 juin 1918, lancé le 2 novembre 1918, mis en service le 9 mai 1919.

Désarmé en réserve le 17 juin 1922. Remis en service "en ordinaire" le 28 juin 1940 pour transfert au chantier naval (probablement Bethlehem San Francisco) pour conversion. Redésigné AVD 13 2 août 1940 remis en service le 6 avril 1941.

Réaménagé pour le service ASW 7/1942. Redésigné DD 266 11/1943. Redésigné APD 36 1er février 1944 converti à Charleston Navy Yard. A servi d'escorte du 7/44 à la fin de la guerre. Débarqué près d'Okinawa par un typhon le 9 octobre 1945, détruit. Désarmé le 23 novembre 1945, dépouillé de tout matériel utilisable, frappé le 5 décembre 1945 et abandonné.

L'histoire de DANFS

Construit par New York SB. Mis sur cale le 31 juillet 1918, lancé le 30 mars 1920, mis en service le 30 septembre 1920.

Était hors service, en réserve, en 1931. Redésigné AVD 14 Le 2 août 1940 et converti, probablement au Philadelphia Navy Yard, remis en service le 5 octobre 1941. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il a servi de navire de patrouille et de lutte anti-sous-marine et de transport d'évacuation dans le Pacifique. Gravement endommagé par des avions japonais le 16 octobre 1942 en réparation jusqu'au 3/1943. A été équipé en destroyer en 8/1943, probablement pendant les réparations des dommages de combat équipé de 14 20 mm AA. Redésigné DD 237 1er décembre 1943. A servi comme garde d'avion et navire d'escorte d'essai pour le reste de la guerre.

Désarmé le 8 novembre 1945, mis au rebut le 19 décembre 1945. Vendu le 29 octobre 1946 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]

Annexes pour petits hydravions de la classe Barnegat
Déplacement: 2411-2619 tonnes pleine charge
Dimensions: 310-312 x 42 x 11-12,5 pieds/94,5-95 x 12,8 x 3,4-3,8 mètres
Propulsion: Diesel-électrique, 2 arbres, 6080 cv, 18,2 nœuds
Équipage: 367
Armure: rien
Armement: 1 5/38 DP, 1 quad & 2 doubles 40 mm AA, 6-8 simples 20 mm AA, racks et lanceurs de grenades sous-marines (4 doubles 20 mm AA dans certaines unités à la fin de la guerre, voir notes)
Avion: aucun n'a embarqué

Concept/Programme : Premier (et seul) petit appel d'offres pour hydravions construit à cet effet dans l'USN. Ils étaient destinés à opérer dans de petits ports et atolls avancés, ils étaient donc rapides, lourdement armés et à faible tirant d'eau. Ils étaient également destinés à servir d'escorte pour les offres d'hydravions lourds lors du déploiement dans les zones de combat. Ces navires étaient exceptionnellement polyvalents et ont servi dans une grande variété de rôles pendant et après la Seconde Guerre mondiale.

Concevoir: Conception relativement petite et compacte avec un armement lourd, une vitesse élevée et de vastes installations de réparation et d'approvisionnement. Une seule grue lourde à l'arrière, destinée à hisser les hydravions à bord, a été remplacée par une grue de bateau plus légère dans de nombreuses unités.

Variantes : Il y avait de grandes variations dans les unités d'armement de canon de 5" qui ont été complétées avec de 1 à 4 montures 5/38. L'armement 5/38 initialement prévu était de deux canons, augmenté plus tard à 4 montures, mais peu portaient autant de canons lourds. typique pendant la guerre, le nombre de canons de 20 mm a beaucoup fluctué, mais 6 ou 8 montures simples, ou 4 montures doubles, semblent avoir été un standard de la fin de la guerre.

Abescon a été achevé en tant que navire-école pour les pilotes d'hydravions de croisière et de cuirassé. Elle avait une catapulte et deux grues d'hydravion prises à partir de croiseurs légers convertis de classe Cleveland installés à l'arrière, à la place des installations normales d'entretien des hydravions.

Conversion, reclassement, modification et élimination : Même pendant la Seconde Guerre mondiale, il y avait plus d'AVP en construction qu'il n'en fallait dans la flotte d'après-guerre, tous ces navires étaient excédentaires. Par conséquent, ils ont été utilisés dans une variété exceptionnelle de rôles pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Ces rôles sont énumérés ci-dessous, qu'ils soient ou non liés aux hydravions.

Appels d'offres d'hydravions (AVP) Les navires non convertis étaient excédentaires après la guerre et presque tous sont entrés en réserve en 1946. Plusieurs sont restés actifs dans des rôles autres que les hydravions (voir ci-dessous), et beaucoup ont été réactivés pour le service USCG. Quelques-uns sont restés en service comme offres d'hydravions.

Navire d'entraînement catapulte (AVP) Un navire converti pour l'entraînement pendant la construction. Désarmé en 1946 et transféré plus tard à la Garde côtière avec les autres AVP.

Appels d'offres pour torpilleurs (AGP) Quatre navires convertis en AGP pendant la construction. Tous ont quitté le service en 1946 et ont été immédiatement transférés hors de la Marine (l'un est revenu à l'USN en 1949).

Navire de commandement amphibie (AGC) Un navire converti au rôle de commandement après l'achèvement. Elle a été transférée à la Garde côtière en 1946.

Navires de recherche (AGS) et de recherche océanographique (AGOR) Deux navires convertis en navires d'enquête et un en navire de recherche océanographique, tous d'après-guerre.

Navires de commandement (AVP/AGF) Trois navires ont été convertis en navires de commandement du Moyen-Orient après la Seconde Guerre mondiale, mais un seul a survécu pour être redésigné comme navire amiral (AGF).

Navires de presse (AG) Trois navires ont été désignés pour la conversion pour transporter des journalistes couvrant l'invasion prévue des îles japonaises. Ce programme a été annulé à la fin de la guerre, les navires partiellement convertis ont été remis dans leur configuration d'origine et redésignés comme offres d'hydravions.

Coupeurs de la station océanique (Garde-côtes) 14 AVP "droits" et 4 navires convertis (2 AGP, 1 AVP d'entraînement aux catapultes, 1 AGC) ont été transférés à la Garde côtière peu après la Seconde Guerre mondiale. Les AGP et AGC ont été transférés lors du déclassement en 1946 et ont été renommés en service USCG. Les AVP avaient été mis hors service en 1946, ils ont été réactivés et transférés de 1948 à 1949, mais n'ont pas été renommés. Les AGP, AGC et un AVP étaient des transferts permanents, les autres AVP étaient prêtés. Ces navires furent d'abord désignés WAVP, puis WHEC (côtes haute endurance). Tous ont été convertis en une configuration standard pour le service de la Garde côtière : 1 monture 5/38, 2 jumeaux 40 mm AA, 2 jumeaux 20 mm, hérisson, grues de lancement de grenades sous-marines retirées, nouveau mât installé à l'arrière, petit hangar pour ballons météo ajouté à l'arrière. Les canons de 20 mm ont été retirés en 1957. 2 tubes lance-torpilles triples de 12,75 pouces ASW ont été ajoutés au cours des années 1960. Les WAVP servaient principalement de coupeurs de stations océaniques et de navires de patrouille offshore.

Quatre navires ont été reclassés en garde-côtes d'entraînement, océanographiques ou météorologiques. Tous ces navires ont quitté le service de 1967 à 1975 : 5 sont retournés à l'USN et ont été utilisés comme cibles, 7 au Sud-Vietnam, plusieurs à la casse et un à la réserve. Transferts supplémentaires vers le Sud-Vietnam annulés en raison de la chute de cette nation.

Levés côtiers et géodésiques Un AGP (ex-AVP) a été transféré à cette organisation immédiatement après la guerre et a servi de navire d'enquête.

Transferts à l'étranger Un AGP (ex-AVP) en Italie en tant que navire de soutien des forces spéciales, un AVP en Éthiopie (rôle inconnu, peut-être navire amiral), un AGOR (ex-AVP) en Grèce en tant que navire de recherche et un AVP en Norvège en tant que formation bateau. Sept unités de l'ex-USCG se sont rendues au Sud-Vietnam alors que les navires de patrouille de ces navires se sont échappés vers les Philippines en 1975 et quatre ont rejoint cette marine, et un a été capturé et commandé par les Nord-Vietnamiens.

Barnegat
AVP 10
Photos : [Pendant la Seconde Guerre mondiale]

L'histoire de DANFS

Construit par Bremerton Navy Yard. Mis sur cale le 26 octobre 1939, lancé le 23 mai 1941, mis en service le 3 juillet 1941.

Exploité sur des hydravions pendant toute la guerre, sauf la première moitié de 1943 en tant que transport. Inactif après le 15 janvier 1946, désaffecté en réserve le 17 mai 1946.

Mis au rebut pour élimination le 23 mai 1958. Vendu au service marchand en tant que navire de croisière grec Kentavros en 1962. Mis au rebut à Eleusis en 1986.

[Retour au sommet]
Biscayne
AVP 11 - AGC 18 - WAVP 385 - WHEC 385
Photos : [Pendant la Seconde Guerre mondiale].

L'histoire de DANFS

Construit par Bremerton Navy Yard. Posé. lancé le 23 mai 1941, mis en service le 3 juillet 1941.

A servi comme offre d'hydravion jusqu'au 26 avril 1943, date à laquelle il est devenu le navire amiral du commandant, des péniches de débarquement et des bases, dans les eaux d'Afrique du Nord-Ouest. Equipé comme navire de commandement à Mers-el-Kebir 2 mai 1943 - 31 mai 1943 redésigné AGC 18 10 octobre 1944.

A servi de navire de commandement pendant le reste de la Seconde Guerre mondiale, a servi de navire d'hébergement à Annapolis au début de 1946. Désarmé le 29 juin 1946 et transféré à l'USCG sous le nom de Dexter (WAVP 385) 19 juillet 1946. Remotorisé en 1957, désignation changée en WHEC 385 1er mai 1966.

Retourné à l'USN 1968 et coulé comme cible.

[Retour au sommet]
Casco
AVP 12 - WAVP 370 - WHEC 370
Photos : [ Casco pendant la Seconde Guerre mondiale].

L'histoire de DANFS

Construit par Bremerton Navy Yard. Mis sur cale le 30 mai 1940, lancé le 15 novembre 1941, mis en service le 27 décembre 1941. A 3 5/38 montures.

Torpillé dans la baie de Nazan, en Alaska, le 30 août 1942 et gravement endommagé, échoué pour empêcher le naufrage. Récupéré le 12 septembre 1942, réparations temporaires à Dutch Harbour et réparations permanentes Kodiak à Puget Sound jusqu'au 3/1943. A servi sur des hydravions tout au long de la guerre.

Déclassé en réserve le 10 avril 1947. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 370 19 avril 1949. Désignation changée en WHEC 370 1er mai 1966.

Retourné à l'USN 1969 et coulé comme cible.

[Retour au sommet]
Mackinac
AVP 13 - WAVP 371 - WHEC 371
Photos : [ Mackinac pendant la Seconde Guerre mondiale].

L'histoire de DANFS

Construit par Bremerton Navy Yard. Mis sur cale le 29 mai 1940, lancé le 15 novembre 1941, mis en service le 24 janvier 1942.

A servi sur des hydravions pour la plupart de la Seconde Guerre mondiale et sur des bateaux PT tendres à la fin de la guerre. Déclassé en réserve 1/1947. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 371 19 avril 1949. Désignation changée en WHEC 371 1er mai 1966.

Retourné à l'USN 1968 et coulé comme cible.

[Retour au sommet]
Humbolt
AVP 21 - AG 121 - AVP 21 - WAVP 372 - WHEC 372
Photos : [Pendant la Seconde Guerre mondiale]

L'histoire de DANFS

Construit par Boston Navy Yard. Mis sur cale le 6 septembre 1940, lancé le 17 mars 1941, mis en service le 7 octobre 1941.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la guerre, y compris un service étendu en tant que transport transatlantique pour les fournitures et les pièces d'aviation. La conversion en navire de presse a commencé au Philadelphia Navy Yard le 16 juillet 1945, redésigné AG 121 30 juillet 1945. Conversion annulée le 25 août 1945 reconvertie en offre d'hydravions et redésignée AVP 21, date inconnue.

Apparemment inactif après le 22 novembre 1945, désaffecté en réserve le 17 mars 1947. Prêté à l'USCG comme WAVP 372 24 janvier 1949. Désignation changée en WHEC 372 1er mai 1966.

Mis au rebut en 1970, vendu puis mis au rebut en Italie.

[Retour au sommet]
Matagorda
AVP 22 - AG 122 - AVP 22 - WAVP 373 - WHEC 373
Photos : [Pendant la Seconde Guerre mondiale]

L'histoire de DANFS

Construit par Boston Navy Yard. Mis sur cale le 6 septembre 1940, lancé le 18 mars 1941, mis en service le 16 décembre 1941. Avait 2 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la guerre. La conversion en navire de presse a commencé à New York Navy Yard le 10 juillet 1945, redésigné AG 122 30 juillet 1945. Conversion annulée le 25 août 1945 reconvertie en offre d'hydravions et redésignée AVP 22 10 septembre 1945.

Déclassé en réserve le 20 février 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 373 7 mars 1949. Désignation changée en WHEC 373 1er mai 1966.

Retourné à l'USN 1968, frappé le 1er juillet 1968 et coulé comme cible.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 23 juillet 1941, lancé le 8 mars 1942, mis en service le 28 janvier 1943.

Équipé d'une catapulte d'hydravion et de deux grues d'hydravion de type croiseur. Avait 2 montures 5/38 ne portait pas de montures de 40 mm. A servi exclusivement de navire-école pour les pilotes d'hydravions de croisière et de cuirassé.

Déclassé en réserve le 19 mars 1947. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 374 5 janvier 1949. Désignation changée en WHEC 374 1er mai 1966.

Transféré au Sud Vietnam le 15 juin 1972 sous le nom de Tham Ngu Lao (QG 03). Capturé par le Nord Vietnam 5/1975, rebaptisé Pham Ngu Lao (QG 01) et remis en service. Finalement équipé de 2 SS-N-2 SSM et de canons légers soviétiques. Il serait opérationnel en 1995.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 23 juillet 1941, lancé le 15 avril 1942, mis en service le 12 avril 1943. Avait 2 5/38 montures.

Exploité sur des hydravions tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Gravement endommagé par un avion japonais le 16 juillet 1943 dans les îles Santa Cruz remorqué à Espiritu Santo pour des réparations d'urgence réparations permanentes à San Francisco.

Déclassé en réserve le 21 décembre 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 375 7 mars 1949. Désignation changée en WHEC 375 1er mai 1966.

Transféré au Sud-Vietnam le 21 juin 1972 sous le nom de Ly Thoung Kiet (QG 05). A fui aux Philippines le 4/1975 et mis en service aux Philippines sous le nom d'Andres Bonifacio (FP 7) officiellement vendu aux Philippines le 5 avril 1976. Désarmé le 6/1985 en raison d'un très mauvais état, mais réactivé en tant que navire amiral de la flotte. Était à peine capable de démarrer en 1992 et n'est apparemment plus en service.

[Retour au sommet]
Baie de Coos
AVP 25 - WAVP 376 - WHEC 376
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 15 août 1941, lancé le 15 mai 1942, mis en service le 15 mai 1943. Avait 4 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en réserve le 30 avril 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 376 5 janvier 1949. Désignation changée en WHEC 376 1er mai 1966.

Retourné à l'USN 1967 et coulé comme cible le 9 janvier 1968.

[Retour au sommet]
Demi Lune
AVP 26 - WAVP 378 - WHEC 378
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 15 août 1941, lancé le 12 juillet 1942, mis en service le 15 juin 1943. Avait 3 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Apparemment inactif après le 1er décembre 1945, désaffecté en réserve le 4 septembre 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 378 14 sept 1948. Désignation changée en WHEC 378 1er mai 1966.

Désarmé le 15 juillet 1969, vendu le 18 juin 1970 puis démoli en Italie.

[Retour au sommet]
Mobjack
AVP 27 - AGP 7
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 25 février 1942, lancé le 2 août 1942, redésigné AGP 7 11 mai 1943 lors de la construction et mise en service le 17 octobre 1943 comme annexe de torpilleur.

Désarmé, frappé et transféré au Département du Commerce le 21 août 1946 pour un transfert ultérieur à Coast & Geodetic Survey (plus tard National Geologic Survey) en tant que Pioneer . Vendu le 4 mai 1966 et par la suite mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 17 avril 1942, lancé le 23 mai 1943, redésigné AGP 6 1er mai 1943 lors de la construction, mis en service le 17 novembre 1943 comme annexe de torpilleur.

Désarmé le 26 mars 1946, frappé d'élimination le 12 avril 1946, transféré à la Commission maritime le 12 août 1946. Racheté par la Marine le 3 janvier 1949 et réintégré sur le NVR en tant qu'AVP 28 le 16 mars 1949, désarmé en réserve.

Transféré en Italie le 23 octobre 1957 en tant que Pietro Cavezale (A5301) servait de navire de soutien aux forces spéciales et d'appel d'offres aux péniches de débarquement. Est resté en service bien après la date prévue de la retraite. Finalement frappé d'élimination le 31 mars 1994. Par la suite vendu et mis au rebut.

[Retour au sommet]
Rockaway
AVP 29 - AG 123 - AVP 29 - WAVP 377 - WHEC 377 - WAGO 377
Photos : [Pendant la Seconde Guerre mondiale], [En tant que garde-côtes].

L'histoire de DANFS

Construit par Associated. Mis sur cale le 30 juin 1941, lancé le 14 février 1942, mis en service le 6 janvier 1943.

Conversion en navire de presse (AG 123) à Boston Navy Yard annulé le 24 août 1945. A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la guerre. La conversion en navire de presse a commencé à Boston Navy Yard mi-1945, redésigné AG 123 30 juillet 1945. Conversion annulée le 25 août 1945 reconvertie en offre d'hydravions et redésignée AVP 27, date inconnue.

Déclassé en réserve le 21 mars 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 377 24 décembre 1948. Désignation changée en WHEC 377 1er mai 1966. Converti en cotre océanographique et redésigné WAGO 377 en 1966.

Vendu le 25 octobre 1973 puis mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par Associated. Mis sur cale le 2 juillet 1941, lancé le 31 mars 1942, mis en service le 15 mars 1942. Avait 4 5/38 montures.

A servi dans l'aviation pendant la Seconde Guerre mondiale. Inactif après le 25 mars 1946, désarmé en réserve le 13 janvier 1947.

Converti en navire d'enquête, remis en service le 17 septembre 1948 redésigné AGS 30 25 août 1949. Désarmé le 29 mai 1969, mis hors service le 1er juin 1969. Prêté temporairement à l'Ocean Science Center de la Commission de l'Atlantique, à Savannah, Géorgie. Vendu le 14 septembre 1971 sort ultime inconnu.

[Retour au sommet]
Unimak
AVP 31 - WAVP 379 - WHEC 379 - WTR 379 - WHEC 379
Photos : [En tant que garde-côtes].

L'histoire de DANFS

Construit par Associated. Mis sur cale le 15 février 1942, lancé le 27 mai 1942, mis en service le 31 décembre 1943.A soutenu les hydravions de l'Atlantique en 1943, puis a servi de moyen de transport pour ramener du matériel d'Europe, puis est allé dans le Pacifique. Déclassé en réserve le 25 janvier 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 379 14 septembre 1948. Désignation changée en WHEC 379 1er mai 1966. Converti en navire-école en 1966 et redésigné WTR 379 28 novembre 1969.

Prévu pour le transfert au Sud-Vietnam, mais déclassé en réserve le 29 mai 1975. Recommandé en 1977 comme WHEC 379 pour patrouiller la zone d'exclusion économique de 200 milles. Désarmé le 29 avril 1988, retourné à l'USN pour élimination. Sabordé comme un récif, date inconnue. Était le dernier navire de type hydravion en service aux États-Unis.

[Retour au sommet]
Yakutat
AVP 32 - WAVP 380 - WHEC 380
Photos : [Comme USCG WHEC 380].

L'histoire de DANFS

Construit par Associated. Mis sur cale le 1er avril 1942, lancé le 2 juillet 1943, mis en service le 31 mars 1944. Avait 3 5/38 montures.

A servi sur des hydravions pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en réserve le 17 avril 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 380 31 août 1948, réaménagé au chantier naval de Hunter's Point, remis en service par l'USCG le 23 novembre 1948. Désignation changée en WHEC 380 1er mai 1966.

Exploité au large du Sud-Vietnam à partir de 1967. Retourné à l'USN 1970 et transféré au Sud-Vietnam le 1er janvier 1971 sous le nom de Tran Nhat Duat (QG 16). A fui aux Philippines en avril 1975 et acquis par la marine philippine le 6 avril 1976 en tant que pièces détachées. Destin inconnu.

[Retour au sommet]
Barataria
AVP 33 - WAVP 381 - WHEC 381
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 19 avril 1943, lancé le 2 octobre 1943, mis en service le 13 août 1944.

A vu un bref service comme offre d'hydravion pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en réserve le 24 juillet 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 381 17 sept 1948. Désignation changée en WHEC 381 1er mai 1966.

Frappé le 12 novembre 1970 cédé par la suite.

[Retour au sommet]
Détroit de Béring
AVP 34 - WAVP 382 - WHEC 382
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 7 juin 1943, lancé le 15 janvier 1944, mis en service le 19 juillet 1944. Avait 3 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en réserve le 21 juin 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 382 14 sept 1948. Désignation changée en WHEC 382 1er mai 1966.

Transféré au Sud-Vietnam le 1er janvier 1971 sous le nom de Tran Quang Khai (QG 15). A fui aux Philippines le 4/1975 et mis en service aux Philippines sous le nom de Diego Silang (FP 9) officiellement vendu aux Philippines le 5 avril 1976. Désarmé le 6/1985 en raison d'un très mauvais état. Peut encore exister en tant que hulk.

[Retour au sommet]
château de Pierre
AVP 35 - WAVP 383 - WHEC 383
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 12 juillet 1943, lancé le 11 mars 1944, mis en service le 10 août 1944.

A servi dans des fonctions d'hydravion et d'escorte pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en réserve le 6 août 1946. Prêté à l'USCG en tant que WAVP 383 16 septembre 1948. Désignation changée en WHEC 383 1er mai 1966.

Transféré au Sud-Vietnam le 21 décembre 1971 sous le nom de Tran Binh Trong (QG 17). A fui aux Philippines le 4/1975 et mis en service aux Philippines sous le nom de Francisco Dagohoy (FP 10) en 1979 officiellement vendu aux Philippines le 5 avril 1976. Désarmé le 6/1985 en raison d'un très mauvais état. Peut encore exister en tant que hulk.

[Retour au sommet]
Entrée de cuisson
AVP 36 - WAVP 384 - WHEC 384
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 23 août 1943, lancé le 13 mai 1944, mis en service le 5 novembre 1944.

Bref service en hydravion, escorte et sauvetage pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en réserve le 31 mars 1946. Transféré à l'USCG en tant que WAVP 384 20 septembre 1948. Désignation changée en WHEC 384 1er mai 1966.

Transféré au Sud-Vietnam le 21 décembre 1971 sous le nom de Tran Quoc Toan (QG 02). A fui aux Philippines en avril 1975 et acquis par la marine philippine le 6 avril 1976 en tant que pièces détachées. Destin inconnu.

[Retour au sommet]
Corson
AVP 37
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 5 octobre 1943, lancé le 15 juillet 1944, mis en service le 3 décembre 1944.

A servi dans des rôles d'hydravion à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Désarmé pour réserver le 21 juin 1946 remis en service le 13 février 1951 comme offre d'hydravions dans le Pacifique occidental. Désarmé en réserve le 9 mars 1956. Frappé pour élimination le 1er avril 1966 et coulé comme cible.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 17 janvier 1944, lancé le 2 octobre 1944, mis en service le 31 décembre 1944.

A servi de navire de soutien général et de ravitaillement pendant la Seconde Guerre mondiale et d'hydravion après-guerre. Servida comme navire de commandement du golfe Persique/Moyen-Orient à partir de 1950.

Désarmé le 30 avril 1966, mis hors service le 1er mai 1966. Éliminé par la suite.

[Retour au sommet]
Baie des Gardiners
AVP 39
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 14 mars 1944, lancé le 2 décembre 1944, mis en service le 11 février 1945.

A servi d'offre d'hydravion pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Désarmé le 1er février 1958, frappé d'interdiction de transfert le 1er mai 1958. Transféré en Norvège le 17 mai 1958 en tant que navire-école Haakon VII (A537). Frappé pour élimination 1974 par la suite vendu et mis au rebut.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 16 mai 1944, lancé le 28 janvier 1945, mis en service le 25 mars 1945.

A servi d'offre d'hydravion pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en réserve le 26 février 1960, frappé d'élimination le 1er mars 1960. Vendu le 20 juillet 1960, sort ultérieur inconnu.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 18 juillet 1944, lancé le 18 mars 1945, mis en service le 20 mai 1945.

Exploité comme navire de commandement du golfe Persique/Moyen-Orient après 1949. Désarmé en 1966, frappé le 1er juillet 1966. Vendu le 21 juin 1967 puis mis au rebut.

[Retour au sommet]
Navires annulés
AVP 42 à AVP 47
AVP 42 Hatteras
AVP 43 Hempstead
AVP 44 Kamishak
AVP 45 Magothée
AVP 46 Matanzas
AVP 47 Métomkine

Tous annulés le 22 avril 1943 en raison de la pénurie de moteurs diesel. Avait été affecté à Lake Washington SY pour la construction mais n'avait pas été posé.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 18 mai 1942, lancé le 20 septembre 1942, mis en service le 22 décembre 1943. A 3 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Désarmé pour réserver en juin 1947, remis en service en janvier 1951 pour le service en Corée. Désarmé le 22 avril 1960, mis au rebut le 1er juin 1960. Vendu le 18 octobre 1960, sort ultérieur inconnu.

[Retour au sommet]
Orque
AVP 49
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 13 juillet 1942, lancé le 4 octobre 1942, mis en service le 23 janvier 1944. Avait 3 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Désarmé le 31 octobre 1947 remis en service le 15 décembre 1951 pour le service en Corée. Déclassé le 3/1960. Transféré à l'Éthiopie le 1/1962 sous le nom d'Éthiopie (A01). Rôle dans le service éthiopien inconnu, mais peut-être phare. Destin inconnu.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 3 août 1942, lancé le 8 novembre 1942, mis en service le 23 février 1944.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en réserve le 30 juin 1947. Converti en navire d'enquête, remis en service le 2 septembre 1948 Redésigné AGS 50 1er novembre 1949.

Déclassé et mis au rebut le 15 avril 1970. Ultérieurement éliminé.

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 17 septembre 1942, lancé le 20 décembre 1942, mis en service le 21 mars 1944. Avait 3 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Désarmé à la réserve le 30 juin 1947. Sorti de la réserve pour être converti en navire de recherche océanographique le 11 juillet 1958, converti à Mobile Ship Repair Co., Mobile, AL. Redésigné AGOR 1 et rebaptisé Josiah Willard Gibbs le 15 décembre 1958, mis en service le 18 décembre 1958. Exploité sous MSTS/MSC comme T-AGOR 1 avec un équipage civil.

Mis hors service et frappé le 7 décembre 1971, transféré en Grèce le 15 décembre 1971 sous le nom d'Héphaïstos (A413). Désarmé en 1976 sort inconnu.

[Retour au sommet]
Chelikof
AVP 52
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 20 septembre 1942, lancé le 31 mars 1943, mis en service le 17 avril 1944. Avait 3 5/38 montures.

A servi dans des rôles d'hydravion tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en réserve le 18 juillet 1954.

Mis hors d'usage le 1er mai 1960, revendu au service marchand comme navire de croisière grec Kypros le 20 décembre 1960. Rebaptisé Myconos, puis Artemis, puis Artemis K. en 1974, puis Princess en 1978, puis Golden Princess. A coulé à Perama, Grèce, alors qu'il était désarmé, le 15 janvier 1981.

[Retour au sommet]
Suisun
AVP 53
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis sur cale le 4 octobre 1942, lancé le 14 mars 1943, mis en service le 14 septembre 1944.

A servi dans des rôles d'hydravion pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Placer en réserve, en commission le 10 mai 1955, désaffecté en réserve le 5 août 1955. Frappé pour élimination le 1er avril 1966 et coulé comme cible le 10/1966.

L'histoire de DANFS

Construit par Lake Washington SY, achevé à Bremerton Navy Yard. Mis sur cale le 9 septembre 1942, lancé le 18 avril 1943, mis en service le 24 mai 1946.

A occupé des hydravions Atlantic tout au long de sa carrière. Désarmé en réserve le 18 août 1954.

Mis au rebut pour élimination le 1er mai 1960, vendu au service marchand en tant que navire de croisière grec Rodos le 20 décembre 1960. Mis au rebut à Eleusis, Grèce en 1989.

L'histoire de DANFS

Construit par Lake Washington SY, achevé à Bremerton Navy Yard. Mis sur cale le 21 décembre 1942, lancé le 5 juin 1943, mis en service le 5 juillet 1946. Achèvement retardé par la charge de travail du chantier pendant la Seconde Guerre mondiale.

A servi comme navire de commandement du golfe Persique/Moyen-Orient après 1949. Entré en collision avec un navire marchand le 14 mai 1951, de graves dommages et un incendie en ont résulté, et le navire a failli couler. Réparé à Norfolk Navy Yard jusqu'au 4 décembre 1951, les installations ont été modernisées pour un rôle phare. Désignation changée en AGF 1 15 décembre 1965. Devient navire amiral permanent du Moyen-Orient en 1971.

Désarmé et frappé le 15 janvier 1973 mais conservé pour être utilisé comme carcasse d'essai. Vendu le 5/1977 et par la suite mis au rebut.

[Retour au sommet]
Wachappreague
AVP 56 - AGP 8 - WAVP 386 - WHEC 386
Photos : [En tant que coupeur USCG McCulloch ].

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis en place le 1er février 1943, redésigné AGP 8 11 mai 1943 lors de la construction, lancé le 10 juillet 1943, mis en service le 17 mai 1944 comme annexe de torpilleur.

Désarmé le 10 mai 1946 et transféré à l'USCG sous le nom de McCulloch (WAVP 386) 27 mai 1946 frappé le 5 juin 1946. Désignation changée en WHEC 386 1er mai 1966.

Transféré au Sud-Vietnam le 21 juin 1972 sous le nom de Ngo Kuyen (QG 06). A fui aux Philippines 4/1975 et commissionné au service des Philippines comme Gregorio de Pilar (FP 8) officiellement vendu aux Philippines le 5 avril 1976. Désarmé le 6/1985 en raison d'un très mauvais état. Peut encore exister en tant que hulk.

[Retour au sommet]
Willoughby
AVP 57 - AGP 9 - WAVP 387 - WHEC 387 - WAGW 387
Photos : [Aucune photo disponible]

L'histoire de DANFS

Construit par le lac Washington SY. Mis en place le 15 mars 1943, rebaptisé AGP 9 11 mai 1943 lors de la construction, lancé le 21 août 1943, mis en service le 18 juin 1944 comme annexe de torpilleur.

Désarmé le 26 juin 1946 et transféré à l'USCG sous le nom de Gresham (WAVP 387) lors du démantèlement frappé le 19 juillet 1946. Désignation changée en WHEC 387 1er mai 1966. Converti en navire météorologique et redésigné GAO 387 1969 monture 5/38 enlevée.

Désarmé, transféré à l'Administration maritime le 21 mai 1973 pour élimination, vendu le 25 octobre 1973 et par la suite mis au rebut.

[Retour au sommet]
Noms non attribués
AVP 58 à AVP 67
Suspendu le 19 octobre 1942.

[Retour au sommet]
Informations nécessaires pour la classe Barnegat

Les informations suivantes n'ont été localisées dans aucune des références que je peux trouver. La plupart de ces informations concernent l'élimination des navires qui ont été transférés à la garde côtière. La tenue des dossiers sur ces navires ne semble pas être aussi bonne que la tenue des dossiers de l'USN.

Quoi: Date de remise en service en service USCG
Navires: Tous les WAVP et date de remise en service pour la remise en service du WHEC 379 en 1977.

Quoi: Date de reclassement
Navires: WAVP/WHEC 377 (à WAGO 377), WAVP/WHEC 387 (à WAGW 387)

Quoi: Date de mise hors service du service USCG
Navires: tous les WAVP/WHEC et dérivés (WTR, WAGW, WAGO)

Quoi: Date de mise hors service du service USN/MSC
Navires: AGOR 1, AVP 41

Quoi: Date radiée du NVR
Navires: Tous WAVP/WHEC et dérivés, AGP 6/AVP 28 (second strike), AVP 49, AGOR 1

Quoi: Date de transfert à l'étranger
Navires: AVP 49 (Éthiopie)

Quoi: Le destin final
Navires: AGS 50, AVP 21, 33, 38, 40

Quoi: Le destin après la vente
Navires: AGS 30, AVP 38, 48

Quoi: Date de retour à USN pour élimination/transfert
Navires: WAVP/WHEC 370, 371, 373, 375, 376, 379, 380, 383, 384, 385, 386

Quoi: Date tombée comme cible
Navires: WAVP/WHEC 370, 371, 373, 376, 379, 385 AVP 37

Quoi: Le sort suite au transfert à l'étranger
Navires: AGOR 1 (Grèce), AVP 49 (Éthiopie)

Quoi: Le destin après le transfert aux Philippines
Navires: ex-WHEC 375, 380, 382, ​​384 383, 386
Remarques: Ma meilleure information est que ces navires existent peut-être encore sous forme de carcasses.

Quoi: Date de reclassement d'AG à AVP
Navires: AG 121 (AVP 21), AG 123 (AVP 29)


Les quais flottants auxiliaires légers (AFDL), également connus sous le nom de quais flottants auxiliaires (AFD), mesuraient 288 pieds de long, avaient un faisceau de 64 pieds (20 m) et un tirant d'eau de 3 pieds 3 pouces (0,99 m) à vide et 31 pieds 4 po (9,55 m) inondé pour charger un navire. Un équipage normal était de 60 hommes. Le déplacement de l'AFDL était de 1 200 tonnes et pouvait soulever 1 900 tonnes. Les AFDL ont été construits d'un seul tenant, ouverts aux deux extrémités. L'AFDL était utilisée pour réparer les petites embarcations, les bateaux PT et les petits sous-marins. Toutes les AFD ont été reclassées AFDL après la guerre en 1946. Β] ⎩] ⎪]


Voir la vidéo: Not in my Coast Guard